Bijoux chewbeads cadeau de naissance jeune maman
Tout savoir sur le congé maternité
Écrit par Jérôme   
le congé maternitéLe congé maternité est une période importante, ces quelques semaines avant et après l’accouchement permettent aux jeunes mamans salariées de se préparer à l’accouchement, de reposer et de passer du temps aux côtés du bébé pour l’accompagner en douceur dans son initiation à la vie. Voici quelques explications indispensables sur le congé maternité pour gérer au mieux votre vie de jeune maman et la reprise du travail...

La durée du congé dépend du nombre d’enfants attendu et du nombre d’enfants déjà présent dans le foyer. Il dure au minimum 16 semaines, il est allongé à 34 semaines en cas de naissance de jumeaux et à 46 semaines pour des triplés.

En loi du congé maternitégénéral, la répartition est la suivante : 6 semaines avant la date présumée de l’accouchement et 10 après pour un bébé, 12 semaines avant et 22 après pour des jumeaux et 24 semaines avant et 22 après si vous attendez des triplés ou plus. A partir de la 3ème naissance, le congé prénatal est de 8 semaines et le congé postnatal atteint 18 semaines.

Cette répartition peut être modifiée en faisant basculer des jours du congé prénatal vers le congé postnatal ou inversement.

Le congé postnatal peut être allongé si votre médecin estime que cela est nécessaire. Il peut aussi accorder un congé pathologique attesté par un certificat médical lorsque l’état de santé de la future maman ou de la jeune maman requiert du repos supplémentaire : 2 semaines avant le début du congé prénatal et 4 semaines après le congé postnatal.

La future maman doit prévenir son employeur par écrit au moyen d’une lettre recommandée et préciser la date à laquelle elle entend mettre fin à son congé.

Pendant toute la durée du congé maternité, la salariée a le droit à des indemnités journalières calculées à partir de son salaire moyen des 3 mois précédent le congé prénatal et versées par la Sécurité sociale. Le montant au 1er janvier de l’indemnité journalière est plafonné à 82.33 € par jour.