Bijoux chewbeads cadeau de naissance jeune maman
L’accouchement à domicile, avantages et inconvénients
Écrit par Jérôme   
accoucher à domicileLes femmes qui ne veulent pas accoucher à l’hôpital ou à la maternité ont une autre alternative : l’accouchement à domicile (AAD). Même si cette option en effraie plus d’une et est parfois synonyme de danger, ce phénomène devient de plus en plus commun et prend de l’ampleur auprès des jeunes parents...

En effet, de nombreuses femmes pointent du doigt le fait que les hôpitaux médicalisent de façon excessive l’accouchement et préfèrent ainsi favoriser le confort et le calme de leur propre maison.

Vous hésitez ? Ou vous êtes simplement curieuse ? Vous vous posez des questions sur le déroulement d’un accouchement à la maison ? Voici un petit guide de l’accouchement à domicile qui vous aidera à comprendre ce processus et qui souligne ses avantages mais aussi ses inconvénients.

Tout d’abord, si vous songez à accoucher chez vous, assurez-vous de ne pas faire l’objet d’une grossesse à risque qui nécessiterait une prise en charge lourde (naissances multiples, siège, hypertension, placenta prævia, diabète, prématuré…). En effet, même si votre sage-femme sera à vos côtés, tous les équipements d’urgence de la maternité ne seront pas à disposition. C’est donc une décision importante, à prendre en demandant l’avis de votre médecin.

accouchement à domicileEnsuite, il est vrai que cette méthode présente de nombreux intérêts. Le bébé arrive dans un environnement calme, chaleureux et familier, proche des siens. De plus, la maman est vraiment responsabilisée et impliquée dans la naissance de son bébé, elle joue un vrai rôle.

Accoucher à la maison ne veut absolument pas dire que la future maman est livrée à elle-même. Des visites médicales sont organisées tout au long de la grossesse, et permettent de constater sa bonne évolution. La femme enceinte est suivie de près par une sage-femme afin d’aborder sereinement l’accouchement.

En revanche, un accouchement est difficilement prévisible, une complication pourrait exiger l’intervention d’un médecin spécialiste dans une structure adaptée. La sage-femme peut alors être en effet amenée à transférer d’urgence la maman vers la maternité pendant le travail, et ce à chaque fois que la situation dépasse sa compétence.

Selon certaines études, 50% des femmes présentent suffisamment de risques contre-indiquant un accouchement à domicile. Enfin, accoucher à la maison c’est aussi renoncer à la péridural, une décision qui doit bien sûr faire l’objet d’une réflexion préalable.

Selon le site accoucherlibrement.fr, un accouchement à domicile coûte en moyenne 3 fois moins cher qu’en structure médicalisée. On peut alors l’estimer entre 885€ et 1100€ (visites, accouchement, frais kilométriques, etc.…). Cela revient donc à une économie comprise entre 1550€ à 1800€ par rapport à un accouchement en hôpital ou en maternité.